Chers amis,

Nos plus sincères condoléances.

Dans un jardin, à l’ombre d’un mur, une rose poussait doucement. Un jour, attirée par la lumière filtrant à travers une large fissure, la rose, peu à peu, traversa le mur. Vous qui pleurez sa perte, consolez-vous, car la rose fleurit toujours, plus belle que jamais, dans la lumière du Très-Haut. Bien que cette épreuve soit difficile à surmonter, puisse ce témoignage de sympathie apporter quelque réconfort.

Toutes mes sympathies.


Télécharger cette lettre :
Condoleances-2.doc