Vent du soir ou pluie du matin n’arrêtent pas le pèlerin

Rosée du matin, tout va bien

Hirondelle volant haut, le temps reste au beau

Pluie d’été, comme pleurent les enfant, ne dure pas longtemps

Chouette chantant le soir, beau temps et bel espoir

Moucherons au coucher du soleil, pour demain un temps vermeil

S’il doit venir mauvais temps, grenouille fouille au font de l’étang

Si tu entends la cloche du voisin, tu auras de la pluie dès demain

Escargot hors du lit, hommes à l’abri

Escargot aventureux, le temps sera pluvieux

Brouillard sur le mont, bonhomme reste à la maison

La lune aux cercles pâlots fait sortir les escargots

Si passent nuages bas et très unis, la pluie n’attendra pas minuit

Si l’hirondelle vole bas, ce sera la pluie à grand fracas

Arc en ciel de matinée, du laboureur finit la journée

Quand la montagne a son chapeau, mets ta pelisse ou ton manteau

Si la fourmi emporte ses œufs, bergère allume tes feux

Jour de l’an beau, mois d’août très chaud

S’il gèle à la Saint Raymond, l’hiver est encore long

Beau temps à la Saint Guillaume donne plus de blé que de chaume

Soleil au jour de Saint Hilaire, rentre du bois pour ton hiver

Mieux vaut chien enragé que chaud soleil en janvier

A Saint Antoine grande froidure, à Saint Laurent grands chauds ne durent

Quand il fait beau à la Saint Vincent, le vigneron est toujours content

Un mois de janvier sans gelées, n’amène jamais une bonne année

Grenouille chantent le soir, beau le lendemain

Arc en ciel du soir fait beau temps à prévoir

Lune d’argent, c’est du beau temps

Brouillard dans le croissant, annonce le beau temps

Le coq chante à midi, signe d’un temps de paradis

Si le brouillard reste bas, Madame pluie ne passe pas

Si la lune brille en clarté, le temps sec est apprêté

Moucherons au coucher du soleil, pour demain un temps vermeil

Chauves-souris très tard le soir, pour plusieurs jours beau temps l’espoir

Midi ciel vilain, minuit ciel serein

Lune claire à son premier quart ou à son plein, bon quarts pour le marin

La grive va chantant, quand vient le méchant temps

Quand le coq chante à la veillée, il a déjà la queue trempée

Si les poules se roulent dans la poussière, l’ondée est proche estivale ou printanière

Arc en ciel le matin, abreuve le moulin

Saute crapaud, nous aurons de l’eau

Quand la fleur cabotine, la pluie dégouline

Lune barbouillée, apporte vent et giboulées

Lune cerclée, pluie assurée

Si le ciel met sa laine, la pluie est à la traîne

Pluie du soir, remplit le lavoir

Soleil rouge le matin, fait trembler le marin

Arc en ciel du matin, pluie sans fin

Herbe sans rosée, pluie assurée

Coccinelle vole haut, il fera beau

Tout chien qui aboie ne mord pas

Abondance de bien ne nuit pas

Les absents ont toujours tord

Mieux vaut être seul que mal accompagné

Bien mal acquis ne prospère jamais

Ventre affamé n’a point d’oreilles

Qui aime bien, châtie bien

Ami de tous, ami de personne

Les bons comptes font les bons amis

Au besoin on connaît les amis

Les amours commencent par anneaux, et finissent par couteaux

On ne saurait faire boire l’âne s’il n’a soif

L’appétit vient en mangeant

Pain défendu réveille l’appétit

Tout vient à point à qui sait attendre

Chagrin d’autrui ne touche qu’à demi

Un homme averti en vaut deux

Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois

Que chacun balaie devant sa porte et les rues seront nettes

Bienfait reproché est à demi payé

Qui a bu boira

Les bonnes gens sont aisées à tromper

Tout n’est pas or dans ce qui brille

Charité bien ordonnée commence par soi même

Qui va à la chasse perd sa place

Chat échaudé craint l’eau froide

Quand le chat n’est pas au logis, les rats dansent

A cheval donné, on ne regarde pas la bouche

A cœur vaillant rien d’impossible

Mieux vaut mauvaise route que mauvais compagnon

Qui a des noix en casse, qui n’en a pas s’en passe

Qui achète le superflu, vendra bientôt le nécessaire

Ce que l’on acquiert méchamment, on le dépense sottement

Affaire menée sans bruit, se fait avec plus de fruit

Qui n’a l’esprit de son âge, de son âge a le malheur

Qui veut être aimé, qu’il aime

Il ne faut pas laisser croître l’herbe sur le chemin de l’amitié

Bonne femme, bon ami, bon melon, il n’en est pas à foison

Ami de table est bien variable

Fol est qui perd bon ami pour femme

On connaît les bonnes sources dans la sécheresse, et les bons amis dans la tristesse

Si ton ami est borgne, regarde le de profil

C’est le signe d’un fou, qu’avoir la honte d’apprendre

Entre l’arbre et l’écorce, il ne faut pas mettre le doigt

L’habit ne fait pas le moine

Bonne renomée vaut mieux que ceinture dorée

Veux-tu savoir ce que vaut l’argent ? Empruntes-en !

Nous nous associons qu’avec nos égaux

Petit dîner longuement attendu, n’est pas donné, mais chèrement vendu

En attendant les souliers d’un mort, on marche longtemps pieds nus