FORMULES DE POLITESSE

Comment commencer un courrier

La formule de courtoisie indispensable à tout début de lettre peut se présenter sous la forme d'une interpellation, ce qui constitue l'en-tête. Attention, oublier cette étape peut être perçu comme un manque de respect puisqu'elle revient à ne pas saluer la personne à qui vous écrivez. Il va de soi que cette formule est à adapter en fonction de la personne à qui vous écrivez.
Les mots Monsieur, Madame, Mademoiselle ayant pour premier élément "mon", "ma", il est inutile de les précéder d'un possessif : Mon cher Monsieur, Ma chère Madame. Les formules Cher Monsieur, Chère Madame suffisent. Si votre correspondant cumule plusieurs fonctions, choisissez toujours le titre le plus élevé pour vous adresser à lui.

Comment clôturer un courrier

Il est souvent difficile de trouver la formule finale qui va conclure la lettre. D'une manière générale, il est d'usage de faire intervenir le Monsieur, Cher ami, etc. du début (utilisé pour débuter le courrier) dans la formule de fin de lettre.
Par exemple : Croyez, Monsieur,...
Veuillez croire, cher ami,...
La terminaison d'une lettre doit être en rapport avec la personnalité des deux correspondants. Les formules des lettres adressées aux personnages officiels suivent les règles d'un protocole assez strict qu'un homme et une femme doivent respecter.

Formules de politesse simples

Voici les formules passe-partout qui vous permettront de terminer votre lettre sans problèmes :.
Lettre lambda : je vous prie d'agréer mes salutations distinguées (ou : mes meilleures salutations).
Lettre à une personne importante : je vous prie de croire à l'assurance de ma considération distinguée (ou : veuillez agréer l'expression de ma parfaite considération). A un homme ou une femme plus âgés ou encore à un ecclésiastique : veuillez agréer l'expression de mes sentiments respectueux.

Attention : une femme n'envoie jamais de sentiments, exceptés dans les cas suivants :
A une autre personne féminine : je vous adresse l'expression de mes meilleurs sentiments.
Pour les puristes et ceux qui ont le sens du détail, nous pouvons néanmoins vous présenter les formules suivantes :

Dans un premier temps, les formules simples que vous pouvez utiliser dans vos courriers de tous les jours :

Veuillez recevoir, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.
Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l'assurance de mes sentiments respectueux.
Croyez, Madame, Monsieur, à mes sentiments les meilleurs.
Avec mes remerciements, je vous prie de trouver ici, Madame, Mademoiselle, l'expression de mes sentiments distingués.
Cordialement, A te lire ou encore Bien à toi (à plutôt utiliser dans une correspondance électronique).

Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.
Formules plus soutenues ou correspondant à des situations particulières qui peuvent également s'appliquer à l'ensemble de vos correspondances courantes :

Dans l'attente de votre accord, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.
Je vous prie de recevoir, Madame, Monsieur, mes salutations respectueuses.
Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'assurance de ma sincère considération.
Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués.
Dans cette attente, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

Enfin des formules à utiliser quant votre interlocuteur est une personne qui occupe certaines responsabilités :

Dans l'attente d'une réponse favorable, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de ma très haute considération.

Avec toute ma gratitude, je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de mon profond respect.


Télécharger cette lettre :
Formules_de_politesse.doc