Assemblée générale : pouvoir de représentation

Voici un modèle pour donner pouvoir à un tiers afin de vous représenter dans l’assemblée générale (ordinaire ou ag extraordinaire) de la société dans laquelle vous êtes actionnaire ou associé.


Madame, Monsieur,

Je soussigné(e), nom, prénom et domicile de la personne associée,

Associé et propriétaire de [indiquez ici nombre de parts sociales ou d’action dans la société] de la société [nom de la société ainsi que sa forme juridique], dont le siège social est [adresse de l’entreprise],

donne, par la présente, tous pouvoirs à [nom, prénom] demeurant à [adresse personnelle] pour me représenter à l’assemblée générale (ordinaire ou
extraordinaire) des associés de la société, qui aura [précisez le lieu, la date et l’heure de l’ag] et prendre connaissance de tous les documents, participer à toutes
les discussions et délibérations, prendre part à tous les votes et, plus généralement, faire le nécessaire.

Nouveauté : une assemblée générale en ligne

Il semble que le contexte actuel où l’on vie sollicite à tout jamais les prouesses de la technologie. L’organisation d’une assemblée générale sollicitant les copropriétaires d’un lotissement ou d’un immeuble se réalise à distance. En plus d’être pratique et économique, une Ag en ligne est profitable à bien des égards. Voici les possibilités offertes par cette nouvelle approche.

Comment organiser une assemblée générale virtuelle ?

Il est à noter que ce système peut ne pas être inclus à votre statut initial. Dans ce cas, il pourrait susciter des réserves auprès de certains membres. Si il y a des circonstances exceptionnelles, cette option reste tout de même envisageable. Cette réunion à distance est réalisable à condition d’assurer une planification optimale. Les associations publiques ou privées sont d’ailleurs nombreuses à expérimenter cette technique. Il est par exemple indispensable de confirmer dans la convocation des membres les détails tels le jour et l’heure précise de la réunion.

Les outils numériques indispensables

De nombreux algorithmes permettent d’accéder à cette fonctionnalité. Google Meet, Microsoft Teams, Zoom, Slack ou encore Skype s’adaptent à tous les goûts et promettent des échanges de qualité entre les intervenants. Vous pouvez réaliser votre meeting en suivant l’ordre du jour intégré dans la convocation. Toutefois, il est préférable de prévoir des solutions en cas d’éventuelle interruption de l’échange.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2006-2021 - La lettre type - Tous droits réservés. 157 personnes connectées