Qu’est-ce que le reskilling et qu’apporte-t-il concrètement ?

Si vous n’êtes pas très à l’aise avec les anglicismes, il va falloir pourtant vous y faire, car ils sont très courants dans le milieu de l’entreprise et notamment des pratiques RH. Depuis quelques années maintenant, le terme de “reskilling” est sur toutes les bouches, bien qu’il soit parfois incompris. C’est donc dans un but de pédagogie que nous vous proposons cet article articulé autour d’une thématique centrale : à quoi correspond le reskilling et quel est son intérêt ?

Définition du reskilling

Le reskilling, qu’il ne faut surtout pas confondre avec l’upskilling (= améliorer ses compétences existantes) s’utilise pour les formations qui ont pour but d’aider les individus à acquérir des compétences nouvelles par rapport à celles qu’ils possèdent déjà. Le but principal est de changer de poste dans une même branche, voire carrément de métier. On peut donc voir cela comme une reconversion, même si on essaie de trouver des compétences transversales afin que la transition se passe le mieux possible.

Dans les faits cela dit, on parle de reskilling même pour une agricultrice qu’on décide de former au métier de développeur informatique. Tant que la motivation est présente, il n’y a pas vraiment de limite !

L’intérêt du reskilling pour l’entreprise avec l’exemple de l’informatique

Déjà, il convient de préciser que le reskilling s’opère très souvent juste après l’embauche de l’employé. On fusionne ainsi la phase de recrutement et de formation, ce qui permet de gagner du temps et de l’argent. Si l’informatique est aussi souvent citée concernant le reskilling en particulier, c’est parce que l’on considère que les compétences techniques s’acquièrent plus rapidement que le savoir-être.

Autrement dit, les personnes que l’on va embaucher ont déjà les compétences informelles suffisantes (esprit d’équipe, créativité…), il ne leur manque plus que les connaissances techniques. C’est à la fois avantageux pour l’employeur qui va s’éviter un processus de recrutement très long et pour l’employé qui va conserver son salaire et son ancienneté.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2006-2022 - La lettre type - Tous droits réservés. 187 personnes connectées