Demande de renégociation de prêt immobilier

Des difficultés récentes vous poussent à renégocier le montant des échéances de votre prêt ? Demandez à votre banquier un entretien pour évoquer avec lui les possibilités qui s’offrent à vous.


Madame, Monsieur,

En raison d’importantes réparations, non prévues, à effectuer dans le bien immobilier que j’ai pu acquérir grâce à l’emprunt cité en référence, je me trouve actuellement dans l’impossibilité de m’acquitter des mensualités notifiés dans le contrat de prêt que nous avions conclu le [date du prêt].

C’est pour cette raison que je viens par la présente solliciter de votre bienveillance la renégociation des modalités de remboursement de mon prêt.

Je me tiens à votre disposition afin que nous trouvions ensemble la solution la plus intéressante me permettant de retrouver un niveau de vie convenable.

Vous remerciant par avance pour votre compréhension, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

D’autres solutions pour réduire les mensualités d’un prêt immobilier

Afin de réduire les mensualités d’un prêt immobilier, vous pouvez demander à votre banque le rabais du montant des échéances. Pour cela, vous devez réaliser certaines formalités et fournir une lettre de renégociation.

D’autres alternatives vous permettent également de diminuer les mensualités du crédit. Vous avez, par exemple, la possibilité de reporter les échéances. Avec cette solution, vous n’avez pas à rembourser les échéances pendant une durée déterminée comprise entre 1 et 12 mois. Pendant ce sursis, vous vous acquittez uniquement des intérêts ou des primes d’assurance. Après cet ajournement, les mensualités peuvent augmenter.

Pour que le montant des mensualités soit revu à la baisse, il est également possible de moduler les échéances. Vérifiez les conditions du crédit. En général, votre contrat de prêt comporte une clause de modulation des mensualités. En revanche, cette facilité augmente la durée du crédit ainsi que le coût global du prêt et celui de l’assurance emprunteur.

Le rachat de prêt fait aussi partie des pratiques courantes utilisées pour réduire le montant des échéances. Avec cette option, vous faites jouer la concurrence. D’autant plus que les taux et les conditions d’un crédit immobilier varient d’un organisme bancaire à un autre.  Vous pouvez profitez de cette occasion pour demander à votre établissement d’aligner ses offres à celui de ses concurrents. Notez cependant qu’un rachat de prêt n’est pas gratuit. Pour que cette opération soit rentable, il faut que l’écart entre les taux soit compris entre 0,5 et 0,8 point.

Afin de ne pas avoir à renégocier les termes du contrat et de demander la réduction des mensualités, il est important de souscrire un prêt adapté à votre budget. Vous pouvez alors procéder à la simulation de prêt immobilier. Cette opération vous permet de connaître les différents aspects et modalités de l’emprunt : montant des mensualités, taux d’intérêt, etc.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Copyright © 2006-2022 - La lettre type - Tous droits réservés. 147 personnes connectées