Courrier de demande de prise en charge d’une réparation automobile

Votre garage refuse de prendre en charge les réparations suite à une panne sur votre véhicule due à une usure prématurée d’une pièce d’usure ? Il y a des recours, et ce courrier de réclamation, suite à une panne sur un embraye Nissan va vous aider dans votre démarche.


Madame, Monsieur,

J’ai acquis en date du <date> le véhicule neuf, identifié ci-dessus. Ce dernier a toujours été entretenu et utilisé, majoritairement hors agglomération, dans le respect des préconisations du constructeur (voir les copies ci-jointes de la dernière facture d’entretien et du carnet d’entretien).

Ce véhicule a subi le <date de la panne>, à <kilométrage> une avarie sur la butée d’embrayage, pour laquelle nous avons fait appel à votre assistance. Une telle panne, à un kilométrage aussi faible par rapport à la durée de vie de cet organe, est un événement totalement anormal, qui ne peut résulter que d’un défaut de conception ou de fabrication de l’élément en cause. Elle s’apparente donc à un vice caché au sens des articles 1641 et suivants du code civil.

La concession <indiquer l’adresse de votre concession> ayant catégoriquement refusé de remplacer uniquement la butée, nous avons dû faire remplacer la butée ainsi que l’embrayage complet (facture ci-jointe).

En conséquence, je vous saurai gré de bien vouloir prendre en charge à hauteur de 30% de la facture totale (pièces et main-d’œuvre) de la remise en état de mon véhicule, soit <indiquer la somme souhaitée>

En cas de refus de votre part, ma protection juridique mandatera un expert pour conduire une expertise du véhicule, et notamment des pièces incriminées restées en ma possession.

Dans cette attente, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2006-2019 - La lettre type - Tous droits réservés. 139 personnes connectées